Vu sur BFM Business – mars 2021

« Il est compliqué d’imaginer une baisse significative des prix à Paris dans les mois à venir, précisément parce que le manque d’offres est structurel ». C’est l’une des implications envisagées par Marie Coeurderoy sur BFM Business à la lecture du baromètre Homelyoo de février 2021.

« Malgré ce décalage entre avant et après négociations, il y a bel et bien une tendance baissière. Et pour cause, on assiste aussi à un afflux d’offres à la vente. Homelyoo a calculé qu’il y avait 37% d’offres à la vente de plus à Paris entre janvier et février. Nous sommes donc sur une règle assez classique de la loi du marché. Il y a plus d’offres et donc les prix se calment un peu.

Il est toutefois compliqué d’imaginer une baisse significative des prix à Paris dans les mois à venir, précisément parce que le manque d’offres est structurel. Certes il y a plus de vendeurs aujourd’hui que ces dernières années. Mais il y a toujours nettement plus d’acheteurs. En réalité, pour l’instant il faut surtout y voir une correction et sans doute la fin des excès. »

par Marie Coeurderoy – BFM Business

Pour retrouver la chronique :

https://www.bfmtv.com/economie/replay-emissions/la-vie-immo/marie-coeurderoy-la-baisse-des-prix-a-paris-est-elle-veritablement-enclenchee-05-03_VN-202103050141.html

Homelyoo est membre de la Fédération Nationale des Chasseurs Immobiliers (FNCI) : www.fnci.fr

credit photo ©Thomas Samson – AFP

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.